Accueil / Les Instruments / L'harmonica

L'Harmonica

Apprendre l'harmonica avec Christian Romaric

 

L'harmonica est un instrument de musique à vent fonctionnant sur le même principe que l'accordéon: des anches métalliques de taille et de poids uniques, produisent des sons en vibrant au passage de l'air (aspiré ou soufflé).
D'une tessiture normale de trois octaves, il se décline en trois grandes familles:
l'harmonica diatonique simple;
l'harmonica diatonique double;
l'harmonica chromatique.

Le plus ancien instrument à anche libre semble être un instrument chinois datant du IIIe millénaire av. J.‑C., le m'buat, lequel se jouait au souffle. Des instruments similaires se retrouveront dans diverses civilisations : le sheng en Chine, le keyn au Vietnam, le sian en Corée, le shô au Japon, etc.

L'origine exacte de l'harmonica moderne, l'instrument tel qu'il est connu de nos jours, est assez floue. Certaines légendes veulent que Friedrich Buschmann en soit l'inventeur (encore que l'organisation des notes eut été différente). Toujours est-il que l'harmonica commença à se vendre en Europe dans les années 1820, rapidement importé aux Etats-Unis par les immigrants. C'est aussi probablement dans ces mêmes années qu'a été imaginée par Richter l'idée de placer deux anches par trou, permettant ainsi de pouvoir jouer deux notes par trou (en réalité bien plus, puisqu'on verra des techniques découvertes par la suite pour créer de nouvelles notes) : l'une en aspirant, l'autre en soufflant.

Malgré la connaissance réduite du grand public pour cet instrument, il semblerait que l'harmonica soit en quantité l'instrument le plus vendu au monde de nos jours.

L'harmonica a surtout prospéré aux États-Unis. Il s'est fait une place en particulier dans les milieux blues où il a progressivement remplacé le violon dans les orchestres de blues. On peut penser que son faible coût a également participé à populariser cet instrument. Cependant, sa grande expressivité en a aussi fait un instrument de prédilection pour de nombreux bluesmen. On raconte que certains harmonicistes de légende comme les deux Sonny Boy Williamson ou Little Walter étaient capables de faire gémir, pleurer ou parler leur instrument. C'est la raison pour laquelle l'harmonica diatonique est encore de nos jours intimement lié au blues et a parfois encore du mal à sortir de cette image.

 

Instruments enseignés à l'école :